Je suis médecin
ou pharmacien
Contacts
InvestisseursJobsNews et mediaContacts
VRS : Virus Respiratoire SyncytialHomeVotre santéVivre sainementVaccinationVRS : Virus Respiratoire Syncytial 

Le Virus Respiratoire Syncytial (VRS, angl. RSV) est un virus très répandu qui infecte les voies respiratoires et provoque des maladies telles que bronchiolite, rhinite, otite ou pneumonie1.

Pour certains groupes à risque, une infection par le VRS peut avoir des répercussions particulièrement graves, voire mortelles. Les nourrissons et très jeunes enfants, ainsi que les personnes immunodéprimées ou âgées, sont les plus vulnérables1,2,3.

Au niveau mondial, on estime que le VRS est responsable de 33 millions de cas et de 66 000 à 199 000 décès d’enfants de moins de 5 ans chaque année2. 90 % à 95 % des enfants sont touchés par une infection causée par le VRS avant leur deuxième anniversaire3. En Belgique, environ 3 500 enfants âgés de 0 à 12 mois sont hospitalisés chaque année pour une bronchiolite causée par le VRS3.

Et ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg : selon le système belge de surveillance du VRS, les maladies causées par le virus sont sous-diagnostiquées et les chiffres encore largement sous-estimés3.

Typiquement saisonnières et très contagieuses1, les infections causées par le VRS soulèvent un autre enjeu majeur de santé publique : combinées avec les cas de grippe et de COVID-19, elles augmentent la pression hospitalière durant les mois les plus froids de l’année2.

Limiter leur propagation et protéger la santé des plus fragiles est donc une priorité, d’autant qu’il n’existe à ce jour aucun médicament spécifique pour traiter le virus lui-même1.

Description

Le Virus Respiratoire Syncytial (VRS, angl. RSV) est un virus qui infecte les voies respiratoires, entraînant inflammation, mauvaise circulation de l’oxygène et gêne respiratoire1.

Un même virus infectieux, plusieurs maladies différentes
Le virus VRS est à l’origine de différentes maladies telles que bronchiolite, rhinite, otite ou pneumonie1. Parfois confondues entre elles, chacune de ces infections recouvre des réalités médicales distinctes.

Tandis que les infections légères, comme la rhinite, se limitent aux voies respiratoires supérieures — nez, bouche, gorge4, l’infection peut évoluer sous une forme plus sévère et impacter les voies respiratoires inférieures, comme dans les cas de bronchiolite ou de pneumonie4.

Les groupes à risque de développer une forme grave
Les groupes à risque de développer une infection sévère causée par le VRS sont :

  • les nourrissons, plus particulièrement âgés de moins d’un an et les bébés prématurés5
  • les personnes âgées, particulièrement de 65 ans et plus2
  • les adultes et enfants dont la résistance immunitaire est affaiblie ou souffrant de problèmes pulmonaires ou cardiovasculaires5

Notons que chez les bébés, les formes graves du VRS sont particulièrement imprévisibles : plus des deux tiers admis à l’hôpital pour le VRS sont auparavant bien portants et nés à terme1.

Causes

Le VRS se propage uniquement dans les voies aériennes et par contact direct - par exemple1 :

  • par inhalation de gouttelettes libérées dans l’air
  • en touchant une surface contaminée par le virus
  • lors d’un contact rapproché avec une personne infectée

Une personne infectée par le VRS est généralement contagieuse pendant 3 à 8 jours1. Certains bébés et certaines personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent continuer à propager le virus même après l’arrêt des symptômes, pendant 4 semaines1.

À l’extérieur du corps humain, le VRS représente un risque infectieux durable jusqu’à 6 heures pour les surfaces dures et environ jusqu’à 45 minutes sur les surfaces molles1.

Symptômes

Les symptômes de l’infection par le virus RSV apparaissent généralement entre 2 et 8 jours après l’exposition au virus.4
Les infections légères se limitent aux vois respiratoires supérieures (nez, bouche, gorge) et ressemblent à un simple rhume, avec un nez bouché ou qui coule, une toux sèche et une fièvre modérée. Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes après 2 à 8 jours.4

Chez les nourrissons de moins de 2 ans, l’infection VRS peut évoluer vers une pneumonie ou une bronchiolite (inflammation des plus petites ramifications des voies respiratoires). Les symptômes de la bronchiolite sont liés aux voies respiratoires inférieures et comprennent une toux sévère, des sécrétions abondantes, des difficultés à respirer et une respiration sifflante, une peau bleutée, une déshydratation et un refus de s’alimenter.4
 

Diagnostic

Pour diagnostiquer une infection VRS, un diagnostic clinique suffit généralement. Chez le nourrisson, le médecin observe les symptômes, ausculte les poumons pour déceler une éventuelle respiration sifflante et examine la couleur de la peau. On peut aussi prélever un échantillon des sécrétions du nez et de la gorge pour faire une analyse en laboratoire.6

De moins en moins pratiquée, l’analyse sanguine peut aider à établir le diagnostic et à éliminer la possibilité d’autres infections. Si le médecin soupçonne une pneumonie, il peut prescrire des radiographies des poumons.6

TraitementsLe VRS est une maladie virale sans traitement médical spécifique1. Les soins apportés se limitent donc à traiter les symptômes et accompagner la prise en charge des patients les plus vulnérables.

Dans la plupart des cas, quand les symptômes du VRS sont légers, les soins à domicile sont suffisants et peuvent inclure1 :
  • élimination des sécrétions nasales collantes
  • humidification de l’air afin de faciliter la respiration
  • prises répétées de petites quantités de liquides
Attention : la prise de médicaments pour faire baisser la fièvre doit toujours se faire sous avis médical.

Prise en charge des formes graves
En cas d’infection sévère causée par le VRS, une hospitalisation peut être nécessaire, parfois dans une unité de soins intensifs1. Le traitement actuel comporte alors des soins de soutien tels que1 :
  • apport en oxygène
  • aide alimentaire
  • perfusion intraveineuse
  • ventilation artificielle
PréventionLes bons gestes au quotidien
Nous pouvons toutes et tous contribuer à éviter la propagation du VRS et protéger les plus fragiles, en respectant au quotidien des pratiques d’hygiène simples et faciles, entre autres1 :
  • Se laver les mains fréquemment
  • Éviter les foules et les contacts rapprochés
  • Nettoyer et désinfecter les surfaces
  • Éternuer ou tousser dans son coude
En plus de ces gestes d’hygiène de base, de récents développements ont permis, après des décennies de recherche, la mise au point de vaccins aidant à se protéger contre le VRS1. Les jeunes bébés peuvent également bénéficier d’une protection via l’administration d’anticorps monoclonaux3 ou encore via l’immunisation maternelle1 .
 

Vous êtes médecin ? Rejoignez notre plate-forme dédiée aux professionnels de la santé. Vous y trouverez de nombreuses ressources utiles pour soutenir votre pratique médicale.

Vers PfizerPro

231371 - April 2024

Références
  1. Fuegenschuh S, et al. European Foundation for the Care of Newborn Infants. Parent Booklet, 8/2022. Available at https://www.efcni.org/wp-content/uploads/2022/09/2022_EFCNI_RSV_Parentbooklet_FR_web-1.pdf; accessed 11/2023.
  2. European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC), RSV virus expected to add pressure on hospitals in many EU/EEA countries this season, 11/2022. Available at https://www.ecdc.europa.eu/en/news-events/rsv-virus-expected-add-pressure-hospitals-many-eueea-countries-season; accessed 11/2023.
  3. Raes et al., The burden and surveillance of RSV disease in young children in Belgium-expert opinion. Eur J Pediatr. 2023 Jan;182(1):451-460. doi: 10.1007/s00431-022-04698-z. Epub 2022 Nov 12. PMID: 36371521; PMCID: PMC9660201. Available at https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36371521/; accessed 11/2023.
  4. Sciensano Institut national de santé publique en Belgique, Surveillance de la santé et des maladies. Virus respiratoire syncytial (VRS). Symptômes. Available at https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/virus-respiratoire-syncytial-vrs/symptomes; accessed 11/2023.
  5. Sciensano Institut national de santé publique en Belgique, Surveillance de la santé et des maladies. Virus respiratoire syncytial (VRS). Populations à risque. Available at https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/virus-respiratoire-syncytial-vrs/populations-a-risque; accessed 11/2023.
  6. Sciensano Institut national de santé publique en Belgique, Surveillance de la santé et des maladies. Virus respiratoire syncytial (VRS). Diagnostic. Available at https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/virus-respiratoire-syncytial-vrs/diagnostic; accessed 11/2023. 
Votre santé Nos médicaments Recherche et innovationNous connaîtreTravailler chez PfizerInvestisseursJobsNews et mediaProfessionnels de la santéPrivacy policyConditions d’utilisationContacts Fournisseurs