ContactsInvestisseursJobsNews et mediaContacts
Pfizer soutient CAP48 dans la lutte contre la polyarthriteHomeNouvellesSujets-d-actualitéPfizer soutient cap48 dans la lutte contre la polyarthrite

15/10/2021

Pfizer soutient cap48 dans la lutte contre la polyarthrite

Depuis plus de 60 ans, CAP48 rassemble générosité et soutien au profit du handicap et de l’insertion des jeunes en difficulté en wallonie et à Bruxelles. Depuis une quinzaine d’année, leurs actions se sont élargies en passant du strict financement de projets existants à la création de projets d’intégration ainsi qu’à l’amélioration de la recherche médicale. 

C’est dans ce cadre que  CAP48 soutient depuis 2013 un projet de recherche médicale visant à améliorer la prise en charge et le suivi des enfants et des jeunes adultes atteints de polyarthrite.Objectif sur 10 ans: pouvoir proposer aux patients le traitement le plus efficace possible, le plus tôt possible afin d’améliorer leur qualité de vie. La recherche suit de près de jeunes patients, et les résultats sont encourageants. Depuis le début, Pfizer apporte son soutien à CAP 48 pour ce projet « Polyarthrite de l’enfant et du jeune adulte ».

Qu’est-ce que la polyarthrite ?

La polyarthrite est une maladie auto-immunitaire: elle est due à une réponse inappropriée du système immunitaire, mais, à ce jour, on ignore encore la cause précise de la maladie. 

La polyarthrite provoque des douleurs articulaires quotidiennes et elle impacte fortement la qualité́ de vie des personnes atteintes. Suite à l’inflammation chronique des articulations, les patients peuvent développer des déformations irréversibles. Dans certains cas, l’atteinte inflammatoire peut aussi toucher de manière sévère les reins, les poumons, le cœur ou le système nerveux, mettant ainsi en jeu le pronostic vital.

La polyarthrite est une cause majeure de handicap progressif en Belgique. Elle concerne près de 300.000 patients dans notre pays. Parmi eux, près de 20 % développent la maladie avant l’âge de 40 ans. 

10 ans d’engagement

CAP48 soutient depuis 2013 ce projet de recherche médicale sur la polyarthrite de l’enfant et du jeune adulte. En 2018, le projet a été reconduit pour cinq nouvelles années, engageant la recherche sur 10 ans, jusqu’en 2023. 

Le projet de recherche médicale CAP48 se concentre sur la polyarthrite débutante chez les enfants et les jeunes adultes. Objectifs principaux: établir un diagnostic précoce, mettre en place une prise en charge adéquate, identifier le plus tôt possible le traitement le plus adapté pour le patient.

Des résultats encourageants

Au cours des cinq premières années de recherche, le projet CAP48 a permis de récolter des données cliniques essentielles sur le suivi des patients souffrant d’arthrite juvénile ou de polyarthrite, mais aussi de lupus et de sclérodermie.

Actuellement, 516 jeunes patients, avec une moyenne d’âge de 34 ans, bénéficient d’un premier bilan et d’un suivi sur plusieurs années. Grâce à cette prise en charge attentive, les taux de rémission sont plus élevés et plus stables à long terme, améliorant la qualité de vie des patients. 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 49 % des patients suivis sont en rémission après 6 mois et 90 % des patients en rémission après 6 mois restent en rémission (70 %) ou présentent une activité faible de la maladie (20 %) à 36 mois.

Les objectifs à l’horizon 2023

À l’issue de ces 10 ans de recherche, le projet CAP48 espère atteindre les quatre objectifs suivants :

  • améliorer le diagnostic précoce par la généralisation de la biopsie synoviale

  • renforcer le suivi du patient

  • poursuivre la rémission soutenue et prolongée

  • s’inscrire dans des recherches nationales et internationales

Un projet important pour Pfizer

Depuis le début, soutenir CAP48 dans ce projet de recherche sur la polyarthrite est une évidence pour Pfizer. Nous développons de longue date des médicaments dans le domaine des maladies rhumatismales inflammatoires, et aujourd’hui encore, nous poursuivons nos efforts pour développer des thérapies innovantes.

“Le cœur de notre engagement, ce sont les patients et leur qualité de vie. La polyarthrite est une maladie très invalidante qui impacte la santé et la vie sociale des patients. Les familles « portent » aussi cette maladie au quotidien avec eux. Nous voulons leur apporter des solutions qui peuvent potentiellement améliorer leur confort de vie.”Christine Oth Senior Medical Adviser I&I

Aujourd’hui, nous témoignons plus que jamais à CAP48 notre soutien et notre enthousiasme. Nous saluons aussi le travail - ô combien essentiel - de l’ensemble des centres académiques de pointe, des universités et des associations de patients, qui sont impliqués de manière formidable et engagée dans ce projet. Nous les accompagnons dans cette lutte, avec fierté et détermination.

Pour en savoir plus sur le projet, rendez-vous ici.

Votre santé Nos médicaments Recherche et innovationNous connaîtreTravailler chez PfizerInvestisseursJobsNews et mediaProfessionnels de la santéPrivacy policyConditions d’utilisationContacts Fournisseurs