Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Hackathon : poussée d’adrénaline pendant tout le week-end

Le hackathon qui s’est tenu dans les locaux de Pfizer du 18 au 20 mars n’est pas passé inaperçu. Le management, les départements communication, systèmes numériques et facility et les autres services de support ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir les cent participants dans les meilleures conditions. Parmi ces participants figurait Chris Pionet, Investigator Site Development Lead chez Pfizer : « J’ai appris tellement de choses lors de cet événement. Je ne l’aurais jamais cru. »

Le hackathon a commencé le vendredi soir et s’est terminé le dimanche soir avec la proclamation des gagnants. Les organisateurs avaient au préalable défini six défis concrets, parmi lesquels les équipes en lice devaient choisir un thème de prédilection. Quelques-uns de ces défis ont convaincu Chris Pionet de s’inscrire pour – selon ses propres mots – une expérience inoubliable.

« Lorsque j’ai lu les défis Clinical Trials et Delighting Patients, j’ai su d’emblée que je voulais participer. Ceux-ci s’inscrivaient dans la droite ligne de mon travail quotidien et il m’a semblé utile de faire la connaissance des concepteurs et des développeurs – des personnes dont nous avons grand besoin si nous voulons déployer des applications mobiles dans notre secteur des soins de santé. »

Chris a donc vécu un week-end inoubliable. Elle a non seulement pu participer aux réflexions autour de MyHealthBox, une plateforme qui réunit des données sur les patients, mais elle y a aussi contribué activement. C’est grâce à Chris si la plateforme relie désormais également les études cliniques et les patients.

« C’est mon cheval de bataille. La Belgique figure en très bonne place en matière d’études cliniques. Nous sommes les plus rapides à les démarrer, mais le recrutement ne suit pas toujours. Si nous voulons conserver notre avantage concurrentiel, nous devons imaginer des solutions pour recruter plus rapidement des volontaires et des patients. Le fait d’avoir pu participer à une telle solution me donne le sentiment de pouvoir vraiment apporter quelque chose à Pfizer sur le plan des études cliniques. »

L’équipe de Chris comprenait des développeurs, des programmeurs, des concepteurs et des testeurs. « Vous pouvez disposer des meilleurs développeurs iOS, encore faut-il qu’ils sachent ce qu’ils doivent développer. C’est à ce moment-là que ma contribution a été utile, » dit Chris. « Lorsque je suis rentrée chez moi à minuit, ils ont poursuivi le travail pendant toute la nuit. Incroyable. Le lendemain matin, ils avaient construit un site internet, » s’empresse-t-elle d’ajouter en riant.

Travail quotidien

Chris a ‘sacrifié’ un week-end pour la bonne cause, mais cela lui a procuré une énorme satisfaction et lui a redonné plus d’énergie qu’il ne lui en a coûté. « J’ai rencontré quantité de personnes que je reverrai sans aucun doute encore dans le futur, » explique-t-elle.

« Ce week-end était vraiment une expérience du type ‘lâchez-vous’. Nous devions par exemple aussi établir un modèle commercial avec une proposition de valeur. Et figurez-vous que je travaille actuellement à un projet qui me demande la même chose. J’ai pu glaner au cours de ce week-end de hackathon un grand nombre d’idées que je peux à présent mettre en application dans mon travail quotidien. »