A propos des corticosteroides

Les corticostéroïdes sont des hormones naturellement produites par le corps. Ils interviennent dans plusieurs fonctions vitales de l’organisme et assurent principalement un rôle anti-inflammatoire et anti-allergique. Le secteur pharmaceutique produit des corticostéroïdes sous forme synthétique en guise de traitement étant donné leur efficacité dans la prise en charge de nombreuses pathologies. Parmi celles-ci, les allergies saisonnières et les douleurs articulaires qui concernent plusieurs millions de Belges.

                                                                                                                                                 

Que sont les corticostéroïdes ?

Sous forme naturelle

Les corticostéroïdes ou corticoïdes sont des hormones qui sont produites naturellement par le corps. Ils sont produits par les glandes situées juste au-dessus des reins. Ils sont synthétisés en continu à partir du cholestérol et sont d’une importance vitale pour notre organisme. Ils inhibent la synthèse de certaines protéines impliquées dans la réponse inflammatoire et immunitaire. Les corticostéroïdes régulent également l’activité des globules blancs

Ils ont par conséquent trois fonctions :

  • anti-inflammatoire
  • immunomodulatrice
  • anti-allergique

 

Sous forme de médicament

Les corticostéroïdes sous forme de médicaments ont des effets similaires aux corticostéroïdes produits naturellement par le corps. Ils peuvent être utilisés dans le cadre de maladies très diverses  dont, entre autres, des affections dermatologiques, oculaires, des cancers ou encore pour soulager des symptômes allergiques ou des douleurs causées par des rhumatismes .

Attention, les corticostéroïdes sont des médicaments puissants. Ils doivent donc être pris avec précaution et toujours sous le contrôle d’un professionnel de la santé.

Les corticostéroïdes contre les allergies et les pathologies articulaires

Les corticostéroïdes sont surtout utilisés pour leur activité anti-inflammatoire. Ils sont donc régulièrement prescrits dans le cadre de la prise en charge de pathologies inflammatoires et auto-immunes. Parmi les plus courantes:

  • les allergies saisonnières : fréquentes en Belgique, elles correspondent à une réaction disproportionnée du système immunitaire à des éléments extérieurs. Il s’agit la plupart du temps de pollens. Ce dysfonctionnement entraîne une inflammation des muqueuses et une série de symptômes très inconfortables au quotidien.
  • pathologies articulaires : cette famille d’affections se résume principalement à l’arthrose et à la polyarthrite rhumatoïde qui provoque une inflammation aiguë ou chronique des articulations. Les patients et patientes se plaignent de gonflements et de douleurs articulaires récurrentes, de jour comme de nuit.

L’importance d’un traitement adéquat

Les traitements par corticostéroïdes ne sont pas anodins. Ils doivent être pris avec précaution et toujours sous le contrôle d’un professionnel de santé. Les corticothérapies varient aussi beaucoup d’un malade à un autre sous de nombreux critères. Enfin, comme beaucoup de traitements, les corticostéroïdes médicamenteux exposent à des effets indésirables.

Seul un médecin peut donc établir le traitement adéquat pour obtenir les effets escomptés sur votre allergie ou vos rhumatismes, en tenant compte des éléments suivants :

  • le type de corticostéroïde : il existe plusieurs types de corticostéroïdes. Les bénéfices et les effets indésirables sont propres à chaque molécule. 
  • la durée de la corticothérapie : si elle est brève, une corticothérapie dure une dizaine de jours. Elle peut toutefois monter jusqu’à trois mois (traitement court), voire au-delà dans certains cas (cure longue).
  • le dosage : la posologie des corticostéroïdes dépend des antécédents et des besoins de santé.
  • la voie d’administration : la voie orale (comprimés) est la plus courante. Il est néanmoins possible que le médecin privilégie un autre mode de prise : par voie topique (pommade), par inhalation (puff) ou encore par injection intraveineuse ou intramusculaire.

En parler avec un médecin traitant

Ne pratiquez jamais l’automédication et échangez avec votre médecin en cas de doute. Un effet secondaire vous semble trop fort ou incompatible avec votre mode de vie ? Parlez-en à votre médecin. Il est le plus à même de vous conseiller tout au long de votre traitement.

Toutes ces informations et d’autres sont reprises ici.

 

 

                                                                                                  210894 – July 2021

Références

[1] Le traitement par cortisone, Les Guides Visuels du Patient, ViVio. ISBN 978-2-87512188-2 . D/2015/9601/3.

Maladies infectieuses