La thérapie génique, un espoir qui se concrétise

Génique

La thérapie génique est une approche thérapeutique innovante destinée aux maladies génétiques, comme certaines maladies rares et cancers. Aujourd’hui, nous avons peu de traitements disponibles pour ces maladies et la plupart d’entre eux fonctionnent principalement pour soulager les symptômes ou modifier la maladie. Les recherches en thérapie génique vont plus loin: elles cherchent à s’attaquer à sa cause sous-jacente.

Des mutations génétiques à l’origine de maladies

Notre corps est composé de près de 100.000 milliards de cellules. Chacune de ces milliards de cellules contient des protéines, qui jouent un rôle crucial dans le fonctionnement normal de notre corps. Elles assurent entre autres le fonctionnement de nos muscles, entrent dans la composition de nos os, transportent l'oxygène dans notre sang, etc. [3,4]

Or ce sont les gènes compris dans ces cellules qui leur donnent des instructions très précises pour qu’elles puissent fabriquer les bonnes protéines et en quantité suffisante.  En effet, les gènes sont des fragments d’ADN qui fonctionnent comme une sorte de plan de construction pour la fabrication des protéines. Nos gènes déterminent à quoi nous ressemblons et comment notre corps fonctionne. [3,4]

Il arrive parfois que des erreurs surviennent dans le plan de construction fourni par les gènes. On parle de « mutations génétiques ». Ces mutations peuvent être transmises par nos parents ou survenir spontanément. Elles sont parfois également déclenchées par des facteurs environnementaux. Les mutations génétiques peuvent changer les instructions transmises aux cellules pour la production de nos protéines. Dans ce cas, certaines des protéines ne sont pas créées ou sont mal créées, ce qui peut engendrer des maladies dites «génétiques». [5]

La thérapie génique : un espoir pour les maladies rares

On estime que 72 % des plus de 6000 maladies rares connues sont des maladies génétiques, complexes à traiter et à soigner. La thérapie génique constitue donc un espoir pour les personnes qui sont atteintes de maladies génétiques rares. [1-2]

Il existe différentes méthodes pour s'attaquer à la cause génétique de certaines maladies, parmi lesquelles :

L’ÉDITION GÉNOMIQUE

qui consiste à se concentrer sur la correction précise de l'erreur dans nos gènes en la réparant sur place [6,7,9]

gene editing
L'EXTINCTION DE GÈNES

 qui vise à désactiver la fonction d'un gène particulier, de sorte que la protéine associée ne soit plus produite [8,9]

gene silencing
LE TRANSFERT DE GÈNES

qui revient à utiliser des gènes sains et actifs comme « médicaments » pour fournir les instructions correctes et permettre aux cellules de produire les bonnes protéines [9,10]

gene transfer

Entrons un peu plus en détail dans ce transfert de gènes. L’idée de base est donc  d’utiliser un gène fonctionnel et correct comme « médicament ». Ce gène est d’abord conditionné en utilisant un support, également appelé
« vecteur ». Ce vecteur peut être comparé à un service de livraison qui s’assure que votre commande (le gène fonctionnel)  soit livrée à la bonne adresse (les cellules de l’organe touché par la maladie).  Une fois livré à la cellule, le gène actif lui transfère le schéma génétique correct pour qu’elle puise produire la protéine manquante ou non fonctionnelle [11]. C’est ainsi qu’on peut neutraliser la mutation à l'origine de la maladie génétique ciblée. 

Différents types de vecteurs existent et le bon type de vecteur est choisi en fonction du type de maladie génétique à cibler. Parmi eux, sont à l’étude : les vecteurs chimiques tels que des bulles de lipides, une partie de virus rendu inoffensif ou encore les propres cellules du patient qui peuvent être réintroduites dans le corps. [12]

Vous voulez en savoir plus sur les maladies génétiques et la thérapie génique ? Alors n'hésitez pas à consulter notre page "Gene Education".

Maladies rares

Votre santé
zeldame img

Développement d'un médicament

Recherche et innovation
Ontwikkeling van een geneemiddel

Développement d'un médicament

Découvrez les différentes étapes du développement d'un médicament.

Nos médicaments en développement

recherche et innovation
Onze geneesmiddelen in ontwikkeling

Références

  1. Nguengang Wakap S, et al. Eur J Hum Genet. 2020 Feb;28(2):165-173. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31527858/
  2. Rare Disease: Facts and statistics. http://globalgenes.org/rare-diseases-facts-statistics. Accessed March, 2021
  3. National Institutes of Health. Genetics Home Reference. Help me understand genetics. Accessed June 3, 2020. https://ghr.nlm.nih.gov/primer
  4. Alberts B, et al. Molecular Biology of the Cell. 4th edition. New York: Garland Science; 2002. The Structure and Function of DNA. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK26821/
  5. Jackson M, et al. The genetic basis of disease. Essays Biochem. 2020 Oct 8;64(4):681.
  6. NIH National Human Genome Research Institute. What is Genome Editing? https://www.genome.gov/about-genomics/policy-issues/what-is-Genome-Editing Accessed March, 2021.
  7. Carroll D. Genome Engineering with Zinc-Finger Nucleases. Genetics. 2011;188(4):773-782.
  8. Unniyampurath U, Krishnan M, et al. RNA Interference in the Age of CRISPR: Will CRISPR Interfere with RNAi? Int J Mol Sci. 2016;17(3):291
  9. NIH Genetics Home Reference. What is Gene Therapy? https://ghr.nlm.nih.gov/primer/therapy/genetherapy. Accessed February 10, 2020.
  10. Tambuyzer, E., et al. Therapies for rare diseases: therapeutic modalities, progress and challenges ahead. Nat Rev Drug Discov 19, 93–111 (2020).
  11. Yin H, Kanasty RL, Eltoukhy AA, Vegas AJ, Dorkin JR, Anderson DG. Non-viral vectors for gene-based therapy. Nat Rev Genet. 2014 Aug;15(8):541-55. doi: 10.1038/nrg3763. Epub 2014 Jul 15. PMID: 25022906.