Fournisseurs Contact

Parallel trade

Importation parallèle


D’une part, les biens circulent librement dans l’Union européenne. C’est également le cas pour les médicaments. D’autre part, chaque état membre détermine en toute indépendance le prix des médicaments. C’est ainsi qu’apparaissent les différences de prix en Europe. Acheter un médicament moins cher dans un pays européen et le revendre dans un autre ? C’est permis et les distributeurs y trouvent leur compte, au contraire des autorités belges et des patients qui déboursent le prix de vente belge normal.

Parvenir à un prix européen


L’effet de l’importation parallèle sur la recherche et le développement est néfaste. Elle réduit les recettes de l’entreprise qui peut dès lors moins investir dans la R&D. En outre, l’importation parallèle entrave le contrôle sur la distribution de médicaments. Elle favorise l’apparition de médicaments contrefaits dans les chaînes régulières de distribution. Et il est quasiment impossible de retirer un produit du marché (product recall) en cas de problème de qualité. D’autres risques potentiels pour la santé sont induits par des notices mal traduites ou des erreurs lors du remballage.

Une politique européenne du médicament et de son prix harmonisé en Europe doit permettre d’empêcher l’importation et l’exportation parallèles.

Text SizeAAA